L’écrivain et journaliste Patrice van Eersel sera notre invité en visioconférence le vendredi 28 juin à 19h. Ne manquez pas ce rendez-vous exceptionnel avec cette figure du « nouveau journalisme » français qui a marqué, et continue de marquer, notre époque.

van Eersel Patrice

Patrice van Eersel est devenu célèbre grâce à ses enquêtes pour Actuel, le magazine culte de la contre-culture de l’après-68.
Depuis, il n’a cessé d’explorer le monde de l’Invisible, mais avec le souci constant d’être proche du terrain, de celles et ceux qui ont vécu des expériences troublantes ou enthousiasmantes sur cette étrange faculté du cerveau : la conscience.
Il a ainsi investigué les mystères des hallucinogènes, de la vie après la vie, de la résilience des peuples premiers, de la communication avec l’animal,

de la noosphère, etc…Avec deux particularités qui le distinguent de nombre de ses confrères,militants idéologiques ou prétendus neutres : un enthousiasme irrépressible et la prise en compte des travaux scientifiques les plus pointus sur ses objets d’étude, sorte de garde-fou bien utile quand on prospecte des contrées si subtiles et quasi-inexplorées.

De Marrakech à Paris     

Patrice van Eersel, aîné de six enfants, naît en 1949 au Maroc, où il vit jusqu’à l’âge de 17 ans. Nourri de culture catholique royaliste (avec un père issu de la petite noblesse belge), il s’imprègne de l’influence de prêtres franciscains très dévoués qui soignent et enseignent la population. À 13 ans, il crée la patrouille des scouts de France de Marrakech et devient « gaulliste de gauche ».

Rêvant de devenir ingénieur, il obtient à 17 ans le bac math avec mention Bien et rejoint le lycée Henri IV à Paris. Mais la nature de ces études le déconcerte. Faisant connaissance avec la France, il fait deux découvertes. D’abord combien son pays de naissance lui manque et combien la République française, comme tout colonisateur, a raté l’occasion d’enseigner à ses enfants la beauté et la force des cultures qu’elle a colonisées, à commencer par la langue arabe.

Et puis, plus positif, « un truc génial ! » : la presse. Le voilà tout de go s’imaginant correspondant du Monde en Chine en pleine Révolution culturelle. Il intègre Sciences Po puis le Centre de Formation des Journalistes (CFJ).

Libération, Actuel, Nouvelles Clés, Clés, Albin Michel et Trédaniel

Après s’être joint aux journalistes « ex-maoïstes » qui fondent le quotidien Libération (1973-74), il rejoint le mensuel Actuel (1975-1992) et devient grand reporter, avant de prendre la rédaction en chef des magazines Nouvelles Clés, puis CLÉS et la direction de la collection éponyme aux éditions Albin Michel (1993-2023). Il travaille désormais plutôt avec les éditions Trédaniel.
Patrice est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages, de La Source noire – Révélations aux portes de la mort (Grasset, 1986) à Noosphère – Éléments d’un grand récit pour le XXI° siècle (Albin Michel, 2021), en passant par Le Cinquième Rêve Le dauphin, l’homme, l’évolution (Grasset, 1993), La Source blanche L’étonnante histoire des Dialogues avec l’ange (Grasset, 1995), Mettre au monde Enquête sur les mystères de la naissance (Albin Michel, 2009), et très récemment C’est pas la mort (XXI bis, 2023).

plaquette livres

Des ouvrages aux sujets variés mais tournant toujours autour de la même énigme : la nature de la conscience.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *